Back to J-Music

Publié le par Le Mouton Crétin

             Salut, moi c’est Le Mouton Crétin, et je suis un fanatique des trucs asiatiques. Il paraît. Et il se trouve que oui, j’accroche plutôt bien à l’Asie et c’est pourquoi on m’a offert un job ici comme chroniqueur J-Music. Syndrome vous avait proposé un tour d’horizon du J-Rock, nous nous attarderons aujourd’hui sur les groupes pop-rock les plus populaires actuellement. Critiques, groupes un peu moins connus et playlist suivront, mais plus tard. Aujourd’hui, je vous initie, alors vous prenez quelques sushi, un onigiri, vous arrosez de saké et on y va ! Mollo sur le saké, cet article sera long et je tiens à ce que vous restiez sobres jusqu’au bout. (Protips : cliquez sur les titres des chansons)

 

 

 http://www.ruido.fr/tpl/images/news2/tomother/tm_promo-tb.jpg

                Commençons avec une artiste qui cartonne littéralement en ce moment, et même depuis pas mal d’années, j’ai nommé YUI ! Ayant démarré dans la chanson en 2005, YUI, c’est avant tout une alternance de pop et de rock léger selon les chansons, avec toutefois une préférence très marquée pour les chansons douces. D’une nature calme, YUI n’hésite pas à refléter ses humeurs du moment dans ses œuvres, qu’elle compose et dont elle écrit les paroles elle-même. Elle s’est faite connaître chez nous avec Rolling Star, qui fut l’un des openings de l’anime Bleach, puis plus récemment avec Again, opening de Full Metal Alchemist Brotherhood. Son prochain single, To mother, une ballade au piano sortira le 2 juin prochain et je peux déjà vous dire après avoir pu l’écouter, que je n’attends qu’une seule chose, c’est qu’il soit dans ma boîte aux lettres. 

  

  

  

http://www.nautiljon.com/images/people/stereo_pony.jpg

 

 

 

    On continue dans le même registre avec Stereo Pony. Ce goupe, dont le nom rend semble-t-il hommage à nos amis les poneys, est composé de 3 jeunes femmes qui en veulent pour nous proposer également un son pop-rock dans la même veine que celui de YUI, bien que plus épicé. Les deux sont d’ailleurs signées chez Sony et YUI a composé la musique de I do it pour le groupe, ce qui a mené à une chanson de qualité. Je recommande donc, c’est de la bonne ! Niveau tie up (c’est-à-dire une production liée à un anime, un film ou une publicité), on leur doit Tsukiakari no Michishirube, l’un des openings de Darker than black.

 

 

 

http://www.otaku-inside.com/images/articles/Ayumi%20Hamasaki-81cb1837feaff50cacc84a1c17b83988.jpgOn enchaîne dans un registre un peu différent car nous attaquons la pop pure et dure et nous rapprochons même de la soupe. Elle a vendu des millions de disques, on la surnomme la reine de la J-Pop, c’est une idole incontestée de la J-Music, il s'agit d'Ayumi Hamasaki. La plupart de ses chansons sont à base de synthétiseur.  Elle a débuté en 1998 et poursuit aujourd’hui sa carrière longue de douze années avec… eh bien il faut le dire, des chansons d’une qualité qui décroît sans cesse. Ses derniers singles ne valent rien, ou presque, ce sont des ballades insipides, repompe de repompe de repompe de ses précédentes productions. Non, si vous voulez de l’Ayu de qualité, il faut se restreindre aux années 2000-2008, avec des titres comme Fly High ou Evolution qui reflètent sa puissance créatrice, ou  Blue Bird une chanson joyeuse qui rappelle parfois les œuvres de Madonna.

 

 

 

   Pour terminer, parce que j’en suis quand même à une page sous Word en police 11, parlons de One Ok Rock, groupe masculin de 4 membres qui propose un rock correct, frais, et qui se laisse donc fort bien écouter. À l’origine, le groupe était composé de 5 membres, mais suite à un scandale, ils ne sont plus que 4. Avec l’un de ses derniers albums Kanjô Effect, qui date de 2008 quand même, le groupe a pris une orientation plus émo-dark selon Taka, le chanteur. Saluons des titres come  Koi no aibô, kokoro no Kupid  ou Keep it real qui reflètent tout le potentiel du groupe, et on espère que ces petits iront loin !

http://www.amus-ent.com/japan/pics/picbig/659.jpg 

Voilà, ainsi s’achève cette petite virée dans la musique nippone, j’aurais aimé vous parler de quelques autres comme les Pistol Valve,  Kagrra, , ou d’autres, mais il est temps de conclure, sous peine d’exploser les serveurs de stockage d’Overblog rien qu’avec du texte. Prochaine étape, un article centré sur les Morning Musume. , un groupe d’idoles phénoménal qui se produira chez nous le 2 Juillet en concert à Japan Expo. D’ici là… Sayonara !

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article