Critique musicale 1

Publié le par Rictus le baboon

 

            Depuis 2005, le groupe anglais de Sheffield, Arctic Monkeys, fait trembler la scène rock internationale. Depuis leur juvénile et énergique  Whatever People  Say I Am, That’s What I’m Not, jusqu’au grave et décadent Humbug, Ils n’ont de cesse de démontrer un train d’avance sur les autres groupes de la même génération. Au départ homologué comme du « Brit Rock », le groupe a su prendre un tournant remarquable, avec l’éclectique et bipolaire Favourite Worst Nightmare en 2007.

           

            Aujourd’hui, la formation, avec à sa tête Alex Turner (chant/guitare) et Matt Helders (batterie), revient avec un 4 ème album intitulé Suck It And See (traduction non-nécessaire), sorti le 6 juin dernier. On pourrait remarquer une double référence dans le titre : D’abord au film Orange Mécanique de Kubrick,  et bien sur à « l’album à la banane » des Velvet Underground.

          Cette fois-ci, le son des Monkeys prend une dimension plus « heavy », plus puissante. Il s’approche du « Stoner Rock » (musique associée à l'état « stone ») propre aux groupes américains gravitant autour de Joshua Homme : Queen Of The Stone Age, Eagles of Death Metal et autres. Néanmoins, les 4 anglais, d’à peine 25 ans, exploitent toujours ce filon original et suckitandsee.pnganticipé, propre à leur style.

            Même si l’album est majoritairement composé de ballades rock, on parvient à trouver deux ou trois morceaux hypnotiques et troublants. En fait, la musique même des 4 anglais consiste en ce mélange de riffs dissidents et répétitifs à un chant lent et diffusé (ex : n°1 - She’s Thunderstorm). Les autres titres à relever sont n°3 – Brick by Brick, au second sens grivois ; n°7 – All My Own Stunts, très cinétique et acide ; et bien entendu, n°5 – Don’t Sit Down ‘Cause I’ve Moved Your Chair, au texte décalé et amusant et au clip vidéo à l’image de la nouvelle tournure musical du groupe.

 

            Personnellement, cet album n’est pas mauvais, il est même d’humeur très estivale, mais ce n’est pas le meilleur que j’ai pu écouter. Pour moi, Favourite Worst Nightmare reste à ce jour indétrônable. J’ai rarement vu dans un album rock une telle alchimie des genres réussie avec talent.

            Pour en revenir à Suck It And See : étant un opus des Arctic Monkeys, il est indispensable de l’écouter au moins une fois, et de se le procurer sur les plates-formes de téléchargements légales ou en magasin si on est charmé.

            Enfin, nous pourrons les retrouver cet été aux Eurockéennes de Belfort ou au festival Rock En Seine.

 

(ci-dessous, le single "Don't Sit Down 'Cause I've Move Your Chair")

 


Publié dans Musique

Commenter cet article

anais 22/06/2011 20:49



je t'ai reconnu rictus



Rictus 24/06/2011 16:34



motus et bouche-cousue :)



AlexK 22/06/2011 20:23



Mais c'est très bon ça ! Merci =)