Davy Mourier : 41€, Pour une Poignée de Psychotropes

Publié le par Syndromito.

Me revoici, me revoilà.

 

20032011453.jpg 

 

Cela fait maintenant une semaine que je suis allé à la Fnac de mon bled pour aller voir Davy Mourier en dédicace pour sa nouvelle (quelques mois maintenant quand meme hein...) BD 41 Euros, Pour une Poignée de Psychotropes. 

 

Je me suis donc déplacé vers la Fnac la plus proche pour pouvoir rencontrer Davy en tête à tête. Il m'a fallu pour ce faire, acheter ce qui semblait être la BD de ce fameux Davy.

Mais  qu'elle en fut ma surprise lorsque je vu la gueule de la BD sus ci-nommée !

 

C'est un format peu courant car en effet, il ressemble beaucoup aux cahiers utilisés par les enfants avides de cartes Pokémon en école élémentaires, bien que cette BD soit plus petite qu'un cahier de taille moyenne. N'est-ce pas une honte en soi ?

 

20032011454.jpg 

 

Ensuite, je ne me suis pas seulement arrêté à l'aspect du machin. J'ai pensé à l'ouvrir, et j'y ai vu de belles choses. Aaah comme la bande dessinée renait en moi ! Je l'ai lu et j'y ai découvert pleins de choses.

 

20032011455.jpg

 

Premièrement, la BD se composes de plusieurs parties représentatives. La première est une sorte d'introduction dessiné, mélangé à des collages d'objets divers (photos, papiers etc). D'un point esthétique, monsieur Mourier gagne 1 point car le visuel de l'ensemble m'a procuré une intense érection. Après, c'est une partie mini Strips de 3 à 9 cases qui compose le corps de la BD. Des strips représentant Davy chez le Psy avec divers questionnements et cocasseries. Cette partie est plutot sympa bien que je préfère de loin les parties dessinée façon illustrations qui offre de grande jouissances.

 

20032011456.jpg

 

Après, pour l'histoire, ça retrace clairement la situation et la vie psychique de Davy d'un point de vu sentimental. Il nous expose tout ses sentiments au travers des parties illustrées et des passages chez le Psy. Y'a pas grand chose d'autre à dire sur ça, bien que y'a pas vraiment de trame. Il nous retrace sa vie depuis sa petite enfance à aujourd'hui. On arriverai presque à s'identifier à son personnage.

  

20032011457.jpg 

 

J'vous largue quelques photos et le dessin de La Petite Mort  qu'il m'a dessiné.

 

Voilà, cette critique se termine un peu en queue de faisant mais bon. Aller ! Ad Articulo Mortis ! 

 

20032011452.jpg Et pour finir, une photo d'lui et de Moi. Et oui, je suis une vraie personne.

 

 101_0522.JPG

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Styra 20/03/2011 22:30


Ahahah la tronche !
Vous feriez un magnifique couple tout les deux je pense
Amen


Syndrome 20/03/2011 22:58



Merci