Shrek 4, une bonne tranche de constipation

Publié le par Shryndromek

02700870-photo-shrek-4.jpg

Lors de ma marche habituelle dans les ruelles d'un bled que personne connait, j'ai aperçu une échoppe. Celle ci se nommait "Cinéma". Ni une ni deux, je m'y suis infiltré avec ferveur et dignité, jusqu'à ce que je voit que celui ci était à affiche unique.

 

Shrek 4, Il était une Fin 

 

Au premier abord, ce film ne paye pas de mine, bien que ce soit cher (j'offre une sandale à celui ou celle qui aura compris cette vanne).

 

Shrek 4 est, comme son nom l'indique, le quatrième opus de la saga qui débuta un beau jour de printemps (Avril 2001 aux états unis). Réalisé par Andrew Adamson dans les studios Dreamworks, ce long métrage achève  la saga. 

 

L'histoire de Shrek 4 se résume facilement, aussi plate soit - elle. Notre ami Shrek à perdu toute crédibilité au sein de la communauté des grands méchants qui terrorisent le monde de Fort Fort Lointain. Attristé par cette constatation, il bousille la cérémonie d'anniversaire de ses trois gosses putrides. Après un caca nerveux bien mérité, il rencontre un espèce de nain avec une capillarité proche de la calvitie. Ce dernier propose à Shrek d'échanger un jour de sa vie pour pouvoir obtenir une journée entière en tant qu'Ogre digne de ce nom, avec la bave, la terreur et tout et tout. Ce gros balourd accepte, et il se retrouve téléporté dans un monde parallèle ou la peur des ogres se fait sentir de part le nombre de panneaux "Ogre Wanted" dans le bled où il tombe. Et de là, sans spoiler, il va faire pieds et mains pour pouvoir trouver Fiona, sa dulcinée, afin de pouvoir l'embrasser pour aspirer à retourner dans son monde originel, qui est carrément pourri. Car oui, dans le monde ou il est tombé, Le nain a prit le pouvoir et Fiona s'est reconverti en guerrière assoiffée de sang au sein d'un clan d'ogre... Allez faire un baiser à un machin pareil vous.

 

Bref, voilà l'histoire. En suite, le film est étonnamment court. J'ai l'impression d'avoir passé 30 minutes dans la salle, génériques inclus. Les péripéties sont plates et sans grands intérêts. On retrouve l'humour de la saga, bien évidement, ainsi que tout les personnages vedettes. La trame est des plus banale et on se fait vite chier... Vous retrouverez bien évidement un Happy end Parodique comme à chaque dénouement d'épisodes de Shrek.. C'est limite frustrant, nous on a envie de voir du sang, des personnages mourir, le dépeçage de l'âne en direct !

 

Ce film plaira aux plus jeunes d'entre vous. C'est la triste vérité, la dure sentence suprême.

 

A bientôt pour un live report de la Japan Expo 2010 avec notre ami le Mouton Crétin !! 

 

 

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Sara D. 07/07/2010 22:11


J'veux ma sandale
Moi j'ai pas trouvé ça top mais pas mal le 3D.
Puis 13 euros la place, bim dans mon anus.


Syndrome 08/07/2010 00:24



J'lai pas vu en 3D :D



Felix 06/07/2010 12:07


Tu me dois une sandale. C'est vrai que c'est pas si cher une mine.
Mais apparemment je fais parti des plus jeunes d'entre nous parce que le film m'a plus.


Syndrome 06/07/2010 16:13



Non mais il m'a plu, mais c'est pas le meilleur, méga court, histoire pas top. C'est l'humour qui m'a plu s'tout...